Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Les chiffres tronqués du logement dans le budget familial

Par Christel Villedieu - Publié le 29/05/2015 - Mis à jour le 24/11/2016

Les chiffres tronqués du logement dans le budget familial

Régulièrement, presse écrite et émissions télévisées se font l’écho de la part du coût du logement dans le budget des familles. Avec des résultats pour le moins divergents !

En effet, le plus souvent, ces informations proviennent de l’Insee[1], des sources qui non seulement réclament une lecture attentive mais présentent une légère tendance à mélanger choux et carottes, quitte à ce que les chiffres se contredisent ! Ainsi, pris dans leur globalité, les Français accorderaient-ils en moyenne 22,5% de leurs dépenses au logement, étant entendu que les trois-quarts de cette somme sont consacrés au loyer (ou son équivalent pour un propriétaire) et le quart restant pour les charges (énergie, eau…). Des statistiques qui masquent une réalité composite.

 

Jusqu’à 40% du budget familial pour se loger !

Ce budget « logement » représenterait pour les familles le double des dépenses d’alimentation ou de transport[2]. Pourtant, plus de 57% des Français sont propriétaires de leur résidence principale, dont plus des 2/3 ont terminé le remboursement de leur emprunt[3]. Ce qui signifie, en clair, que leurs dépenses consacrées au logement se résument aux charges ! En revanche, et la situation devient préoccupante pour les ménages modestes, cette part du budget familial représente 27% pour les locataires ou les propriétaires n’ayant pas fini de rembourser leur emprunt. Et elle peut atteindre 40% pour un locataire sur cinq du parc privé[4].

 

D’importantes disparités.

Par ailleurs, on notera que pour les 20% des Français les plus modestes, le logement constitue le premier poste de dépenses[5]. Sans compter que ce coût, rapporté à la personne, pèse moins à mesure que la taille de la famille augmente[6]. Enfin, autre chiffre qui contribue largement à faire baisser la part réelle du coût du logement dans le budget d’un ménage, les 17,6% de Français qui bénéficient d’un logement en secteur social. Ainsi, les dépenses mensuelles de ces ménages atteignent-elles 566 €, à comparer aux 716 € des locataires du privé ou aux 975 € des propriétaires2.

 

Une réalité hétérogène.

Pour revenir au concret, il faut souligner que cette part du coût du logement dans le budget d’une famille dépend essentiellement de facteurs géographiques (grandes villes ou zones périphériques voire rurales), de l’offre comparée à la demande (zones tendues ou non) et s’il s’agit d’une location ou d’un achat. Ainsi, à la location, un 70 m² à Paris vaudra entre 1700 € et 2000 € en moyenne alors qu’il évolue entre 450 € et 650 € à Villeneuve-sur-Lot (47) !

 

Un sérieux calcul s’impose.

Inutile de se montrer polytechnicien pour comprendre que ces montants n’auront pas la même incidence sur le salaire médian du Français, soit 1730 € mensuels ! De la même façon, si on calcule le remboursement mensuel d’un crédit sur vingt ans pour l’achat d’un bien immobilier d’une valeur de 150 000 €, on aboutit à des mensualités de 820 € assurances comprises[7], de quoi largement faire réfléchir les primo-accédants potentiels.

 

[1] Institut national de la statistique et des études économiques

[2] France, portrait social - Insee 2014 - Chapitre 5.2

[3] France, portrait social - Insee 2014 - Chapitre 5.1

[4] Tableaux de l’économie française - Insee 2015

[5] Enquête sur le budget de la famille - Insee 2011

[6] Enquête sur le budget de la famille - Insee 2011

[7] Simulation d’un emprunt de 150 000€ sur 20 ans au taux de 2,22% hors assurances (réf : meilleurtaux.com)



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Les dernières exclusivités en vente

    Les dernières exclusivités en location