Agences immobilières CENTURY 21 : immobilier, achat, vente, location et activités de gestion immobilière
  1. Accueil
  2. conseil acheter
  3. Définir mon budget
Premier achat immobilier : à quoi s’attendre ?

Premier achat immobilier : à quoi s’attendre ?

Par Rédacteur CENTURY 21
Publié le 21/12/2022 - Mis à jour le 21/12/2022
Vous avez un projet immobilier : celui de devenir propriétaire pour la première fois ! Ce n’est toutefois pas évident en tant que primo-accédant. Le premier achat est quelque chose de nouveau pour vous, après tout. Suivez ces conseils pour que votre acquisition se passe dans les meilleures conditions.

Les conseils avant de choisir votre premier achat immobilier

Définir un budget avant tout

Avant toute chose, il faut prévoir un budget qui soit adapté à votre situation. En effet, il serait tentant de choisir un bien immobilier et de contacter le vendeur s’il nous plaît. Cependant, si son prix de vente est trop élevé, vous ne pourrez pas vous permettre cet achat immobilier

Définir un budget sert aussi à demander une somme plus adaptée lors d’un emprunt. Vous serez forcément plus ou moins limité en fonction de vos ressources.

N’oubliez pas non plus de prévoir les frais annexes : notaire, professionnels immobiliers, les intérêts du futur crédit.

Décider entre de l'immobilier neuf ou ancien

Êtes-vous plutôt vieille pierre ou préférez-vous les biens neufs

Sachez que pour l’ancien, le marché est bien plus développé et s’avère souvent moins cher. La raison, c’est que :

  • certaines habitations nécessitent des travaux de rénovation : cela fait inévitablement baisser le prix de vente du bien immobilier ;
  • est considéré comme ancien : tout logement ayant été habité et construit il y a plus de 5 ans. Ainsi, tous rejoindront le marché de l’ancien quoiqu’il arrive.

Pour le neuf, le tarif se montre plus cher, vous êtes néanmoins sûr de faire une acquisition conforme aux normes. Les appartements neufs sont souvent vendus sur plan via un programme immobilier.

Si vous désirez une maison neuve, la construction par vos propres moyens est envisageable. En revanche, il faudra compter l’achat du terrain en supplément avec les frais annexes.

Choisir entre une maison ou un appartement

Sachez que le prix au m² d’un appartement s’avère plus cher qu’une maison dans la majorité des cas. Cela peut paraître étonnant, mais lorsqu’on y réfléchit, on se rend compte que la plupart de ce type de bien se situe en ville.

Les zones urbaines font gonfler le prix de vente de l'immobilier selon l’agglomération et le quartier. Le fait qu’il y ait des commodités comme des commerces et des transports en commun à proximité augmentera la valeur du bien. Ce genre de paramètre rentre dans l’estimation d’un appartement.

Préférer passer par une agence immobilière

Afin de réussir votre achat immobilier, nous vous conseillons de passer par l’une de nos agences immobilières CENTURY 21. Vous êtes accompagné par des experts du secteur et nous pourrons vous aider à trouver le bien qui vous correspond le mieux. 

Nous pourrons par exemple vous dire si l’estimation du bien est honnête ou non. S’il apparaît sur nos annonces immobilières, vous pouvez être assuré, car c’est le cas. De plus, notre réseau immobilier permet d’obtenir des mandats ou des biens à vendre en exclusivité.

Investissement locatif pour un primo-accédant

C’est un cas plutôt rare en tant que primo-accédant, mais peut-être que vous souhaitez devenir propriétaire pour le louer ? C’est un beau projet pour se créer un patrimoine immobilier plutôt que d’avoir une résidence principale

Pensez à déléguer la gestion immobilière dans ce cas : cela vous permettra de gagner un temps considérable. Vous n’avez qu’à confier la location à une agence immobilière : nous nous occupons de tout.

Vous pouvez aussi décider d’acheter des locaux pour les destiner à un usage commercial. Consultez notre article sur le bail commercial et les fonds de commerce pour en savoir plus.

Contracter un prêt pour un premier achat immobilier

Le financement est une étape cruciale pour l’achat immobilier. Être accompagné d’un courtier permet de choisir la meilleure offre d’emprunt et de déterminer votre capacité d’emprunt. L’acte authentique de vente devant le notaire ne pourra se concrétiser que si vous obtenez un crédit immobilier pour payer le bien convoité.

Choisir un prêt immobilier avec des taux d’intérêts bas

Ce qui revient cher lorsqu’on contracte un crédit immobilier, c’est le taux annuel effectif global (TAEG). Il regroupe :

  • le taux d’intérêts : 
  • le prix de l’assurance emprunteur ;
  • les frais de dossier et de gestion pour la tenue du compte.

Les intérêts sont négociables et font donc monter ou descendre le TAEG. En fait, avec l’assurance, ils représentent le plus gros pourcentage. Les banques fixent le leur en fonction de :

  • votre profil ;
  • la somme et la durée du crédit demandé ;
  • votre projet immobilier ;
  • votre capacité à négocier.

L’apport personnel, qui est de 10 % minimum, peut également participer à la baisse du taux d’intérêt.

Délégation d’assurance possible

L’assurance emprunteur se révèle obligatoire lorsque vous contractez un financement immobilier. En fonction de votre âge et de votre métier, le taux pourra se montrer plus ou moins élevé. En fait, les personnes ayant un travail risqué ou à partir d’un certain âge, devront payer une assurance plus chère.

Acceptation ou refus du dossier de demande de crédit immobilier

Une banque peut émettre un accord de prêt immobilier à votre encontre. Toutefois, cela ne garantit pas un financement : il faudra obtenir l’offre de prêt pour que la décision de l’établissement soit définitive après sa signature. Vous retrouverez en détail les conditions de votre emprunt avec le TAEG, le nombre d’années sur lequel il s’étend, les mensualités et autres clauses.

Préparez un dossier pour démontrer que vous êtes une personne financièrement sérieuse. Un apport personnel permet de justifier que vous détenez un capital et rend la banque plus confiante. 10 % de la somme totale est souvent demandée, mais cela peut monter à 20 %.

Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 35 %. En tant que locataire, le loyer payé pourra justifier si vous êtes prêt à supporter des mensualités aussi conséquentes.

Aides de financement pour un premier achat

Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer votre premier achat immobilier si vous ne dépassez pas un certain plafon de revenu :

  • le PTZ ;
  • la Prime Accession ;
  • le Prêt d’Accession Sociale (PAS) ;
  • le Prêt conventionné (PC) ;
  • le Plan Épargne Logement (PEL) ;
  • le Prêt Social location accession : vous devenez propriétaire avec une location-vente immobilière ;
  • la réduction de la TVA pour le neuf.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous