Confinement, acte 2 : les déménagements restent autorisés

Par Christel Villedieu - Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 10/11/2020

Confinement, acte 2 : les déménagements restent autorisés

Le gouvernement l’a confirmé le 30 octobre : les déménagements sont autorisés sur tout le territoire national mais la société de déménagement et le particulier devront présenter un justificatif en cas de contrôle.

Nouveaux propriétaires ou récents vendeurs, futurs locataires, tous se posaient la question : mon déménagement est-il autorisé en cette période de confinement ? Lors de son discours du 29 octobre, le président de la République, Emmanuel Macron, n'avait annoncé aucune mesure restrictive concernant le déménagement. Le lendemain, le Premier ministre avait confirmé cette disposition. Dans un premier temps, les déménagements étaient autorisés à condition de recourir aux services d’un professionnel ou bien d’assumer ce déménagement avec les seuls membres de son foyer.

 

Depuis le 6 novembre, la règle a changé. Il est autorisé de "demander de l'aide à des connaissances  dans la limite de six personnes maximum" indique le ministère du Logement.

 

La case à cocher sur l'attestation dérogatoire est la suivante : motif familial impérieux. Un justificatif de l'entreprise de déménagement, un acte de vente ou votre nouveau bail peuvent servir de justificatif.

 

Les règles concernant les déménagements sont donc plus souples que lors du précédent confinement. En effet, en avril, le gouvernement avait d’abord interdit l’activité de déménagement conseillant aux ménages de reporter leur projet, avant d’en assouplir peu à peu les règles au mois de mai.

 

En savoir plus : 

 

Confinement, acte 2 : peut-on faire estimer son bien ?

Confinement, acte 2 : quid des états des lieux d’entrée et de sortie ?

Confinement, acte 2 : les travaux peuvent-ils se poursuivre ?



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location